« La belle image, c’est une géométrie modulée par le coeur » – Willy Ronis.

Photographe Patrick Prigent